L'AUTOMNE EN CUISINE La saison de l'intériorisation


Nos rythmes naturels changent et notre organisme change aussi.

L’alimentation doit accompagner et faciliter ce mouvement.



En médecine traditionnelle chinoise, l’automne est associé à l’élément métal, symbole d’intériorisation, à l’image de l’arbre qui perd ses feuilles et se concentre sur l’essentiel, son tronc.

L'élément métal correspond au déclin naturel et normal qu’est le vieillissement, mais aussi la sécheresse. [1]


1. Faire le plein de vitamines


L’automne signe le retour des maux d’hiver : rhino-pharyngites, bronchites, sinusites ne vont pas tarder à se pointer durant les mois où nos défenses immunitaires sont en baisse.

On veillera donc à booster notre système immunitaire via une alimentation équilibrée :

+ vitamine C une vitamine particulièrement fragile, sensible à la lumière du soleil et la montée en température à 60°C.

+ provitamine A ou le bêta-carotène, qui participe à la lutte contre le vieillissement grâce à ses propriétés antioxydantes, ainsi qu’au bon fonctionnement du système immunitaire.

+ vitamine E qui aide à lutter contre le stress oxydatif et favorise la résistance aux infections.


2. Engranger sels minéraux et oligo-éléments


Côté sels minéraux et oligo-éléments, nombreux sont ceux qui participent à nos défenses immunitaires.

+ zinc, véritable agent anti-infectieux, à piocher dans les huîtres, la viande, les œufs, les produits laitiers, les céréales et le germe de blé.

+ sélénium, que l’on trouve dans les crustacés et oléagineux, tout particulièrement la noix de Brésil.

+ magnésium grâce aux oléagineux, algues, céréales complètes, légumineuses, fruits secs, fruits de mer, chocolat noir à plus de 70%, germe de blé et certaines eaux minérales. A savoir : la vitamine B6 – que l’on retrouve dans le foie, les levures, le germe de blé, les lentilles, les bananes, les viandes et le poisson - booste l’activité du magnésium.

Limiter les aliments acides, notamment les agrumes (à l’exception du citron) et les aliments raffinés, carencés en vitamines et minéraux.


3. Purifier son organisme


A chaque changement de saison, il est bon de pratiquer une cure détox sous forme de mono-diète. L’objectif : mettre le corps au repos et favoriser le fonctionnement des organes dépuratifs (foie, reins, peau) qui vont faire une cure de nettoyage de toutes les pollutions, toxiques et toxines que l’on accumulées tout au long de l’année.

• Une mono-diète de raisin pour nettoyer l’organisme.

• La cure de sève de bouleau : elle stimule le rein, facilitant ainsi l’élimination de tous les acides accumulés.

• Une mono-diète à base d’un aliment alcalisant comme la pomme de terre ou la courge.



Les produits phare de l’automne


Loin d’être une saison morte, l’automne regorge de fruits et légumes aux jolis coloris fauves, en écho au feuillage des arbres.


Les aliments à privilégier seront :


· LES COUCOURBITACES : l’automne est la saison des courges riches en vitamine A, vitamine C et potassium.

· LES LEGUMES RACINES : les légumes racines ont la capacité de nous ancrer : betterave, carottes, radis noir, panais, salsifis, topinambour, rutabaga, pomme de terre, navet, patate douce.

· LES CHOUX : choux-fleurs, brocolis, choux chinois, choux de Bruxelles, les choux frisés, les choux verts.

· LES CHAMPIGNONS sont composé à 80-90% d'eau ce qui lui confère une valeur calorique très basse. Riche en fibres solubles, il permet d'avoir un meilleur transit intestinal.

· LES LEGUMES : cresson, cèleri, blettes, mâche, endives.

· LES FRUITS : pommes, poires, kiwi, citron, oranges, raisin, mirabelles, datte, figue.

· LES FRUITS SECS : châtaigne (vertus antianémiques et reminéralisantes), noix, noisette, noisette, cacahuète, cajou, amande blanche - viennent apporter magnésium, oméga 3 et 6 et autres oligo-éléments.

· LES CEREALES : riz complet ou rouge, blé, avoine, seigle, boulgour, quinoa, millet.

· LES LEGUMINEUSES : les lentilles (vertes, noires, corail), les azukis, les haricots mungos, les produits de soja fermenté comme le tempeh ou tofu fermenté.

· LES EPICES : épices douces et chauffante aux vertus digestives comme la cannelle, curcuma, noix de muscade, origan, fenouil, coriandre, paprika, anis, badiane, persil, thym, safran, anis, moutarde, cardamone, clou de girofle.

· LES VIANDES : les viandes légères peu grasses.

· LES POISSON : Septembre. crevettes, dorade grise, écrevisse, homard, langouste, langoustine, maquereau, moules, praire, raie, seiche, sardine, thon blanc (germon).Octobre. crevettes, dorade grise, hareng, homard, langouste, maquereau, moules, raie, sardine.Novembre. bar, coquille Saint-Jacques, crevettes, dorade grise, hareng, homard, huîtres, moules, oursin, raie.

· LES CONDIMENTS : gomasio, miso, sauce soja, les algues sèches ou fraiches – riches en iode, minéraux et oligo-élément – le miel – pour booster l’immunité, les huiles vierges de première pression (pour le bon équilibre d’oméga 3-6-9, adopter l’huile d’olive pour la cuisson et l’huile de colza ou de noix pour l’assaisonnement), le ghee (beurre clarifié) également conseillé au cours de ces mois, parce que le ghee est lourd, et dans une saison de grands vents, il sert en tant que substance d’ancrage dans les plats.

· LES ORGANO-SULFURES : les oignons, les échalotes, l’ail, les poireaux.

· LES OLEAGINEUX : les amandes, les noix de cajou, les graines de tournesol.






L'automne selon l'Ayurveda


En comprenant le rapport direct entre l’élément prédominant dans la nature et l’équilibre des doshas dans notre corps, nous pouvons mieux suivre le rythme naturel des cycles de la mère Nature.

La fin de l’été est la période qui marque le début de la saison Vata, quand ce dernier devient prédominant et peut devenir excessif. Si vous prenez le temps d’observer peut-être vous aller remarquer plus de sécheresse de la peau ou des pieds, une gorge plus sèche le matin, plus de gaz, plus de constipation, un sommeil moins profond, plus d’inquiétude et de changement d’humeur.

La période de transition entre deux saisons est très importante pour notre santé, c’est le moment idéal pour nous préparer pour la saison suivante.

L'automne, saison fraîche et venteuse, correspond à l'énergie de l'air et éther. Vata est un dosha froid, sec et mobile. Quand il est en excès il crée des maux comme le stress, l'agitation mentale, l'anxiété, des troubles du sommeil, de l'hyperactivité et de la nervosité.

Afin de calmer le Vata dans le corps, nous devrions commencer la journée avec un petit-déjeuner avec des produits de la terre. Par exemple, de la farine d'avoine, les céréales ou le quinoa. Buvez de l'eau chaude avec du citron le matin à jeun. Les qualités du citron encouragent la régularité, ce qui est essentiel pour garder votre système digestif sans accumulation de toxine. Les Citrons contiennent des vitamines et des minéraux qui aident à libérer les toxines dans le tube digestif. Presser le jus d’1/2 citron dans une tasse d'eau chaude.


LE LAIT D’OR


Pour réaliser un lait d'or, il vous faut :

- 275 ml de lait végétal ou de lait de vache

- 1 cuillère à café de curcuma en poudre

- ½ cuillère à café de gingembre frais râpé

- ½ cuillère à café de cardamome en poudre

- ¼ cuillère à café de poivre noir








[1] Christiane Barbiche, auteure de L'Art de se nourrir sainement au XXIème siècle (Grancher, 2008)

​© 2016 by KAMADEVA YOGA STUDIO